Ignorer et passer au contenu
Témoignages

Sharon Gayter Coureur, Champion d’ Ultra-Endurance (épreuves d’endurance extrêmes)

Al-Andalus a été la première épreuve où j'ai utilisé l’ajout de l’ électrolyte elete après avoir complètement fini mes boissons sportives normales et où je n’ai bu que cet [elete] pendant dans les 3 derniers jours de la course.

Vous aimerez peut-être entendre que je reviens juste d’ l'Himalaya pour participer à "The High".  L’AAUT s'entraînait pour cela (!). Le High était une course non-stop de 222 km à haute altitude, une moyenne de 4500 mètres avec deux cols de plus de 5300 mètres. C'était la course la plus difficile de cette distance que j'avais  jamais courue (il y a deux rapports sur mon site Web, www.sharongayter.com sous la rubrique des nouvelles d'août.)

Dans le long compte rendu, elete obtient une mention car je l'ai utilisé tout au long de la course. Cette grande bouteille (120 ml) qui a été donnée dans le sac de goodies à AAUT était intacte lorsque je l'ai emmenée en Inde, je l’ai bue entièrement pendant les 37 heures qu'il m'a fallu pour courir la course. Tout au long de la course, la boisson principale que j'ai eue était 500 ml d'eau, 1 bouchon d'elete et 1 cuillère de poudre de glucide neutre. J'ai peu mangé pendant la course car l'altitude affecte sérieusement la digestion et le liquide a toujours été la clé.

L'altitude est censée vous déshydrater plus que le niveau de la mer et je suis heureux de dire que j'ai terminé la course bien hydraté et que j’ai fait passer le record masculin du parcours de 48 heures et 50 minutes (établi l'année dernière) à 37 heures 34 minutes - et j'ai battu les hommes , bien sûr.

Cart (0)
Total: €0,00 EUR
Voir votre panier